Conseils Municipaux

Nos représentants élus en 2020 vous font part de leur compte-rendu de tous les événements marquants ce nouveau mandat municipal.

mairie Fabrègues

Conseil Municipal – 9 mars 2021

}

19h00

Mairie de Fabrègues

Compte-rendu du Conseil Municipal du9 mars 2021

Par Michèle MATEO, Élue de la liste Fabrègues Citoyenne

Aujourd’hui, 26 mai, le conseil municipal d'installation s'est réuni à 19 heures
Un conseil municipal essentiellement consacré aux budgets.

BUDGET 2020 – compte de gestion et compte administratif
Le budget 2020 s’élevait à 6,3 millions d’euros. Il est des 6,4 millions d’euros pour 2021.

L’analyse des comptes de gestion et compte administratif pour l’année 2020 montre un excédent de 1 686 341,10 euros sur le budget général de la commune et de 696 532,11 euros pour le budget annexe de Mirabeau . Soit un excédent total de 2 382 873,21 euros.Chacun de ces excédents sera reporté sur le budget 2021

Le maire et son adjoint aux finances disent eux mêmes que ces excédents sont élevés, que les investissements ont été faibles. Pas d’emprunt.

L’excédent sur le budget annexe Mirabeau s’explique par le retard pris dans la réalisation de nombreux travaux.

L’obsession récurrente de l’adjoint aux finances est la réalisation d’un excédent important « afin de constituer une marge de manœuvre ».
Si la crise sanitaire a provoqué une baisse globale des recettes de l’ordre de 1,5 % , les charges ont diminué de 3,3 %. Donc, dit-il, la crise sanitaire a été bénéfique au budget de la commune…

VOTES : il ne s’agissait pas de voter sur les budgets eux-mêmes mais sur la concordance entre les écritures en mairie et celles transmises au percepteur.VOTE A L’UNANIMITE

BUDGET 2021 – Débat d’orientation budgétaire

Toujours la même obsession de présenter un budget « comme à la maison », en réalisant le plus d’économie possible. Le but principal est d’atteindre, chaque année, l’excédent d’un million d’euros
L’éternel discours sur le maintien des impôts fonciers au même taux depuis des années. Sauf que le taux des bases augmentant, l’impôt payé par les fabréguois, augmente aussi.
A partir de cette année, la part départementale de la taxe foncière est transférée aux communes.

Nous avons donc demandé, que profitant de cette augmentation de recettes (part départementale et revalorisation des bases), nous puissions prévoir une baisse de notre taux d’imposition. Refus.

Quelques postes les plus marquants dans le tableau des dépenses investissements :

EDUCATION, INFORMATIQUE, CULTURE :
 écoles : on note un investissement prévisionnel de 70 000 euros pour les tableaux numériques informatiques auxquels s’ajoutent 17 700 euros (pointage, mobilier), soit un total de 87 700 euros pour la vie scolaire
 informatique : 25 000
 ALSH : 10 374
 médiathèque : 3 100 euros

oui, mais 9 842 euros pour la police (VTT, armes, PV électronique) et 637 100 euros pour le sport (foot, tennis et muscu)
Quelques travaux en régie pour un montant total de 9 500 euros.
Achat du terrain pour le nouveau gymnase (485 000 euros), de terrains aux abords du collège (30 000 euros).
En voirie, il est prévu la réfection de l’avenue de la Fontasse.
Les projets des réfection de la mairie ainsi qu’une maison des jeunes semblent se concrétiser. Il est budgétisé une somme de 70 000 euro pour financer les études de projets.

Nous avons dit notre désaccord sur la disparité des moyens alloués aux 3 activités sportives (637 000 euros) et ceux alloués à la culture, médiathèque (3 100 euros) -différentiel 200%-.
Paraît il qu’aucune ville de la même importance que Fabrègues n’offre une telle palette d’infrastructures culturelles … dixit notre adjoint aux associations sportives et culturelles.

Il est annoncé le projet de créer des aires de jeux nouvelles et d’améliorer certaines aires existantes. L’aire de jeux « du lac » au Coulazou ne sera pas revue car des travaux de comblement sont prévus autour du lac ; ce plateau devrait disparaître. Le petit parc des écureuils (à côté de l’école maternelle du village) devrait laisser la place à un parking et un plateau de jeux pour enfants devrait être réalisé dans l’ancienne cour de cette école maternelle. Le jardin d’enfants situé près du collège devrait être amélioré, comme le petit parc situé aux campanelles, entre l’école maternelle de la Gardiole et la résidence « côté jardin ». Une nouvelle aire de jeux serait prévue derrière les résidences de la Fabrique.
La maison des jeunes, si elle arrive, se situerait derrière le gymnase, avec, à côté, un city stade.

MIRABEAU :
Les travaux ont pris du retard en raison du Covid. Nous devons maintenant les réalisercar les subventions ne sont versées qu’à mesure de l’avancement des travaux.
Nous serions « la seule ville de France, et peut être même d’Europe, à avoir été capable de réaliser un tel projet. Nous pouvons être fiers. Nous avons montré le chemin, pour dire qu’à Fabrègues, nous sommes capables de mener un projet d’agro écopole ». Ça, c’est la citation de notre maire.

PERSONNELS :
Deux transformations de postes.

Mise en place d’un régime indemnitaire pour le paiement des heures supplémentaires qui peuvent être faites à la demande du chef de service ou du maire.
Les agents auraient été consultés et y seraient favorables.
Nous nous sommes abstenus sur le vote.

Le prochain conseil municipal (dans un mois) aura pour objet le vote de ce budget 2021. NOUS VOERONS CONTRE. Les principale raisons en seront le peu d’ambition affiché pour le secteur éducation et recul. Aussi parce que nous pensons qu’au moins une partie de l’excédent reporté d’année en année, devrait profiter aux fabréguois, soit par des services nouveaux, soit par une baisse de l’imposition.

NOS QUESTIONS :
– le point sur les pistes cyclables. Où en sont les projets de nouveaux aménagements ? Pourquoi ne pas associer au travail de la commission mobilité et à la nouvelle étude prévue,quelques représentants des utilisateurs ?
Réponse : nous n’avons pas d’information sur l’évolution des projets de la Métropole. Nous avons déjà répondu notre refus d’ouvrir les commissions municipales . Une étude va être faite par un cabinet spécialisé…

– l’accompagnement par le CCAS des personnes souhaitant se faire vacciner contre le COVID. Quel accompagnement ? Quelle information ?
Réponse : Nous recevons toutes les personnes qui le demandent et essayons de leur obtenir un rendrez-vous. Nous avons eu très peu de demandes.

– l’entretien des rues et des espaces publics sur la commune : qu’est-il prévu pour améliorer l’état de saleté des rues et espaces publics ?
Réponse : la municipalité ne doit assurer que la propreté. Un nouvel agent parcourt le village avec une pelle et un balais et nous avons embauché un agent ASVP qui pourra verbaliser les incivilités (saleté, crottes, poubelles non rentrées, branchages empiétant sur les trottoirs. Il faut éduquer les gens.

FIN DU CONSEIL MUNICIPAL A 21 HEURES 45.

Nous attendons vos questions, vos réactions…

Le 12 mars 2021

Conseil Municipal – 26 mai 2020

}

19h00

Mairie de Fabrègues

Compte-rendu du Conseil Municipal du 26 mai 2020

Par Nora BOUHOT, Kévin HOAREAU, Michèle MATEO, Élus de la liste Fabrègues Citoyenne

Aujourd’hui, 26 mai, le conseil municipal d'installation s'est réuni à 19 heures
En raison des contraintes liées au COVID19, il s’est déroulé à huis clos et était retransmis en direct sur le site de la commune.

Évidemment, Monsieur MARTINIER a retrouvé son écharpe de maire. De notre côté, nous avons présenté Nora, pour la liste Fabrègues citoyenne. M. Martinier a recueilli 26 voix et Nora, 3 voix… (vote à bulletin secret).

Nous avons ensuite voté pour la désignation des 6 adjoints (au lieu des huit dans le mandat précédent, le maire arguant du transfert de compétences à la Métropole pour justifier cette diminution) –

Le nombre d’adjoints a été voté à l’unanimité (vote à main levée)

La majorité a présenté sa liste d’adjoints :

Monsieur ALAUZET Jean-Marc, 1er adjoint, délégué aux finances et à l’enfance/jeunesse (la jeunesse serait elle réduite à une affaire comptable ou mériterait-elle une délégation à part entière ?) – Nul doute que M ALAUZET gèrera en “bon père de famille”

Madame PALA Christine, 2ème adjointe, déléguée aux affaires sociales, au personnel et à la petite enfance

Monsieur CRAYSSAC Dominique, 3ème adjoint, délégué à la vie associative, sportive et culturelle

Madame FOURCADE Mylène, 4ème adjointe, déléguée à l’urbanisme, grands travaux et développement durable

Monsieur SOUVEYRAS Christian, 5ème adjoint, délégué à la gestion des espaces forestiers et aquatiques et à la citoyenneté.

Madame PENA Myriam, 6ème adjointe, déléguée à la communication et la mobilité.

– Délégation à Monsieur FAUCHARD Alain, conseillé municipal, délégué aux festivités

Nous n’avons pas présenté de liste et voté bulletin blanc . (vote à bulletin secret) – 26 pour et 3 blancs

Le 1er adjoint, M. ALAUZET, a ensuite présenté les délégations accordées au maire. 28 compétences du conseil municipal (signature d’emprunts, ouverture ou fermeture de classes, embauche de personnel, ouverture d’une régie publique…) sont ainsi abandonnées au seul maire, “pour alléger les démarches”, a dit Monsieur ALAUZET.

Nous sommes intervenus pour souligner que ce fonctionnement, même s’il est d’usage, va à l’encontre de notre engagement démocratique, que des décisions, qui engagent parfois la commune sur 6 ans, ne peuvent être prises qu’après un débat démocratique au sein du conseil municipal, qui a le pouvoir décisionnaire.

vote à main levée : 26 pour (majorité municipale) – 3 contre (Fabrègues citoyenne).

Enfin, dernier point; les indemnités versées aux élus.

M. MARTINIER s’alloue 55 % de l’indice 1027 de la grille indiciaire fonction publique (pourcentage et indice maximum autorisés)

Les 6 adjoints percevront 19,7 % de l’indice 1027

Le conseiller municipal délégué percevra 13 % de ce même indice.

Nous sommes intervenus pour souligner que si le montant de ces indemnités reste dans le cadre légal, le maire pouvait aussi choisir de ne pas s’allouer le montant maximal.

Vote à mainlevée : 26 pour – 3 contre.

Fin de ce conseil municipal à 20 heures 30. Nous devrions en avoir deux autres rapidement, un en juin, avec notamment, la question des commissions municipales, et un en juillet pour le vote du budget primitif.

Les commissions reprennent en principe les thèmes des différentes délégations aux adjoints. Nous allons écrire au maire pour demander, comme à chaque mandat, l’ouverture des commissions aux citoyens. Nous allons également demander à visiter les différents services communaux et à y rencontrer les employés municipaux (M. ALAUZET a promis que ce serait fait, sans problème…) – Enfin, nous demanderons la reconduction de l’attribution d’un local pour organiser nos permanences mensuelles, qui peuvent être aussi, un moment pour nous retrouver..

Toutes vos suggestions sont les bienvenues, par mail ou téléphone, puisque la prudence l’oblige encore. Nous avons maintenant un grand travail qui nous attend, à faire auprès de la population et nous aurons besoin d’y être tous, dès que COVID s’éteindra.

A bientôt