Décider et vivre ensemble, enfin !

Le programme

SE DÉPLACER

La problématique des transports est une évidence à Fabrègues : nous lancerons une étude pour diagnostiquer précisément les besoins actuels et à venir avec les nouveaux programmes de constructions.
Dès le début du mandat nous porterons à la métropole des projets qui devront être inscrits dans un délai raisonnable.
Vers Montpellier
.
Ligne de bus en site dédié, boisé et bordé de pistes cyclables ou prolongement de la ligne de tram 2, sur l’ancienne voie ferrée.

Une réflexion et une recherche de solutions seront engagées afin de désengorger notre commune du flux de voitures de transit.

Vers les communes environnantes

.

 En prévision du futur lycée de Cournonterral,
des lignes de bus plus fréquentes et des pistes cyclables intercommunales.

En complément, nous développerons le partage de la voiture : création d’une aire de stationnement- covoiturage, accès à des logiciels libres et gratuits, ville « rézo pouce ».

Dans la commune

.

Pour tous les quartiers, organisations des déplacements doux pour tous et en sécurité :  
Réfection de trottoirs, création de pistes cyclables et de zones piétonnes pourvues d’espaces de rencontres.

Mais aussi des actions de prévention en direction des plus jeunes :
Participation à des événements  comme par exemple : la semaine des déplacements en partenariat avec l’ADEME.

S’EXPRIMER

Une démocratie qui avance sur ses deux jambes : l’équipe municipale et les organisations citoyennes. 
Après avoir clairement défini le cadre politique que nous défendons, favoriser dès le début, la participation des citoyens aux projets. Actions ayant une incidence sur l’écologie ou encore projet de rénovation urbaine : il s’agit d’associer très en amont les habitants.
Comment ?

.

Création de conseils de quartiers composés à parité d’hommes et de femmes de plus de 16 ans, de toute nationalité ; initiation de projets collectifs, débats publics, actions de solidarité.

.

Mise en place d’un budget participatif qui permet à tout citoyen de plus de 16 ans de soumettre un projet d’intérêt général qu’il vient défendre devant l’assemblée citoyenne. Projet financé par une partie du budget d’investissement de la ville.

.

Mise en place d’une plate forme numérique comme outil pour favoriser la participation et la réflexion citoyennes (DECIDIM) ; gestion de l’eau, réduction des déchets,
circulation de véhicules…

.

Ouverture des commissions municipales aux citoyens.

.

Installation d’un vrai débat démocratique lors des conseils municipaux
avec les citoyens auxquels un temps d’intervention sera reservé à chaque conseil.

.

Mise en place d’une permanence hebdomadaire d’élu.

.

Mise en place de moments d’informations à la vie citoyenne
par des conférences, réunions…

.

Politique vertueuse de recrutement du personnel communal : poste adapté,
développement des compétences et du déroulement de carrière.

.

Non-renouvellement des mandats électoraux : limitation à deux mandats consécutifs.

VIVRE ENSEMBLE

Grandir à Fabrègues : une politique de l’enfance et de la jeunesse, riche et ambitieuse

.

Rénover et embellir les aires de loisirs pour les enfants et les jeunes et en faire des lieux de rencontres et de jeux en toute sécurité.

.

Soutenir les projets éducatifs des écoles, classes vertes, éducation à la citoyenneté, au développement durable.

.

S’engager vers le 100% bio dans la restauration scolaire.

.

 Donner vie au Secteur Jeune pour les pré-adolescents et adolescents afin qu’ils trouvent un endroit qui soit un vrai lieu de rencontres, d’apprentissages, et de loisirs. Dans un esprit de partage et d’ouverture intergénérationnel, nous favoriserons les actions de prévention portées par des professionnels.

.

Impliquer la jeunesse dans la vie du village en créant notamment un comité des fêtes des jeunes, avec le soutien d’animateurs.
Ville de culture et de Sport

.

Une médiathèque en mouvement : elle proposera des ateliers, des interventions thématiques, des débats sur des sujets d’actualité (les addictions, l’éducation aux médias, la parentalité). Elle sera un lieu pour accueillir des projets participatifs et collectifs comme la création d’outils numériques, des rencontres portant sur l’échange de savoirs.

.

Nous créerons un lieu d’accueil dédié à l’art, ouvert à tous.

.

Nous soutiendrons et développerons les manifestations culturelles et sportives ouvertes à toutes et tous.
Riche de ses services publics
C’est avec l’ensemble du personnel municipal, qualifié et reconnu dans ses compétences que nous souhaitons offrir aux habitants un service public de qualité.
Mettre en œuvre les solidarités et lutter contre l’exclusion avec le Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS) :

.

Une structure conviviale et accueillante tournée vers l’accompagnement (démarches administratives dématérialisées, aide à la recherche d’emploi) et l’instruction des dossiers.

.

Un lieu qui accueille : un point d’accès aux informations juridiques et des permanences sociales.

.

Une analyse des besoins sociaux (obligation légale mais jamais respectée à Fabrègues) : un diagnostic social permettra d’engager une réelle politique locale répondant aux besoins de la population (transports, structures …). Des actions d’aide et de solidarité seront menées à destination des plus fragiles.
Proposer des nouveaux services  pour répondre aux enjeux écologiques :

.

Créer une ressourcerie virtuelle.

.

Accompagner des initiatives citoyennes en faveur de l’environnement.

.

Développer les réseaux d’échanges de compétences et d’entraide :
“repair-café“, atelier participatif…

.

S’engager vers une commune « zéro déchet » : exemplaire dans son fonctionnement et accompagnatrice de ses habitants.
Être attentif au vivant et au bien-être animal :

.

Intégrer le bien-être animal : dans la restauration collective, aménager des espaces caniparc, soutenir une politique de stérilisation des chats errants en partenariat avec des associations de protection animale…

HABITER

Pour une urbanisation réfléchie et maîtrisée
Manque de clairvoyance ou volonté délibérée ?
La « non-construction » de logements sociaux a coûté très cher aux contribuables par les amendes à payer et conduit maintenant à agir dans l’urgence. La physionomie de notre commune va encore se transformer avec les opérations programmées 2019-2024 : 2000 habitants supplémentaires (1013 logements).
Nous aurons à cœur de maintenir Fabrègues dans le statut d’une commune semi-rurale et non de celui d’une cité-dortoir.
Pour une urbanisation réfléchie et maîtrisée
Un centre-ville redynamisé et embelli :

.

Actions pour enrayer la désertification du centre en concertation avec
les commerçants et habitants.

.

Incitation par aides et subventions à la rénovation des façades et
la rénovation de la voirie.

.

Végétalisation pour embellir un pas-de-porte, une rue avec tous les avantages
au niveau de l’air, de la biodiversité et des liens sociaux.

.

Des nouveaux quartiers accompagnés dans leur installation.

.

Des bâtiments publics accueillants et moins énergivores.

.

La qualité paysagère des entrées de ville et de la plaine agricole mise en valeur.
Vers une ceinture verte
Aujourd’hui défigurée, la zone agricole a double vocation : nourricière et « poumon vert », il conviendra donc :

.

De fixer, en concertation avec toutes les parties prenantes, les conditions strictes que
devront respecter les nouvelles constructions.

.

De soutenir l’activité agricole, favoriser l’installation et aider à la pérennité de l’activité.

.

D’encourager les modes de production agricole vertueux.

.

De créer sur la frange urbaine un espace agri-urbain (jardins familiaux, jeux d’enfants…)

CONSEIL MÉTROPOLITAIN

Du pouvoir sur notre vie quotidienne

Des compétences importantes sont gérées depuis 2015 par la métropole, éloignant les décisions des citoyens.
Il est urgent de redonner du pouvoir communal aux habitants et aux maires.

Élus au conseil métropolitain

Nous agirons afin que « le pacte de confiance » qui ne bénéficie pas à tous, soit remplacé par un Règlement Intérieur qui permette aux maires d’avoir le pouvoir de décision dans les domaines essentiels :

.

La voirie : nettoyage, gestion, et création des rues non structurantes

.

Le Plan Local d’Urbanisme : droit de véto sur le PLU I (qui sera adopté en 2022) pour des dossiers contraires aux intérêts fabréguois (par exemple les projets d’urbanisme quand ils ne sont pas accompagnés d’un projet de transport adéquat).

Nous demanderons que le guichet unique soit renforcé : chacun doit pouvoir s’adresser à la « métropole », dans les locaux de la mairie.

Nous engagerons la réflexion sur des enjeux importants pour l’environnement :

.

Assainissement : Travailler à un passage en régie publique.

.

Eau : La délégation de service public à l’entreprise privée SBL prend fin en 2021.
La question de la Régie publique se posera impérativement pour les communes concernées.
Pour info : en 2018, pour l’abonnement et 120m3 par an :
> Un Montpelliérain paye 138  € HT
> Un Fabréguois paye 193 € HT